Lorsque l’établissement est amené à déplacer le RDV médical d’un patient en raison de son hospitalisation, doit-il rédiger une nouvelle prescription de transport si le RDV est déplacé après la fin de l’hospitalisation ? Si non, vers quel médecin orienter le patient pour la prescription de ce transport ?

Tout changement de date nécessite de réviser l’acte médical de prescription de transport au regard de l’état de santé du patient et, le cas échéant, de son évolution. En effet, après une période d’hospitalisation, la situation du patient pouvant elle-même évoluer, le transport du patient peut nécessiter le recours à une ambulance alors qu’un transport assis se révélait suffisant avant cette période. Le médecin hospitalier est habilité à établir la nouvelle prescription médicale.